Faire une candidature spontanée

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2020

Sommaire

Faire une candidature spontanée

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les postes qui ne font pas l'objet d'annonces externes constituent le marché caché du travail, soit 60 à 70 % des emplois. Quand une entreprise ne trouve pas, en interne, les compétences dont elle a besoin, elle se tourne vers son réseau et consulte son vivier de candidatures spontanées. Mais un employeur ne vous contactera que s'il est interpellé par votre lettre et votre profil. Vous devez donc sortir du lot des courriers qu'il reçoit.

Voici quelques conseils pour faire une candidature spontanée.

Lire l'article Ooreka

 

1. Ciblez votre marché caché

N'envoyez pas de candidatures spontanées dans tous les sens. Prenez le temps de cibler les entreprises destinataires en procédant par étapes :

  •  Identifiez tous les secteurs ou environnements dans lesquels votre métier peut s'exercer. Les fiches métiers de Pôle emploi peuvent vous y aider.
  •  Sélectionnez les entreprises susceptibles d'avoir besoin de vous et qui vous intéressent :
    • celles où vous rêvez de travailler ;
    • celles qui ont recruté dans les 6 mois précédents ; en effet, les périodes d'essai ne sont pas toujours concluantes : si le poste devient vacant, votre candidature spontanée peut être un réel soulagement pour l'employeur ;
    • celles auxquelles vous n'aviez pas pensé a priori ;
    • celles dont on a parlé dans la presse et qui vous ont intéressé ;
    • celles qui vous connaissent par votre réseau personnel, par vos contacts, les salons pro…
  • Recueillez des informations sur les entreprises que vous avez sélectionnées ; cernez ce qu'une entreprise fait et ce que vous pourriez lui apporter : consultez le site de l'entreprise ou les annuaires professionnels.
  • Consultez les articles parus sur l'entreprise que vous avez retenue, ses campagnes de pub…
    • Collectez des informations sur ses activités, ses filiales, les produits fabriqués ou vendus, sa clientèle cible, son implantation, son rayonnement, sa culture, son histoire, ses projets, ses métiers.
    • Positionnez-vous par rapport à l'une de ces informations : les métiers de cette entreprise et votre métier, un marché pour lequel vous avez des compétences, un atout qui va l'intéresser (la maîtrise d'un logiciel précis, par exemple).
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Adaptez votre CV à votre cible pour faire une candidature spontanée

Adaptez votre CV aux informations recueillies sur l'entreprise visée afin de retenir le regard et l'attention de l'employeur. Adaptez-le à l'entreprise et à la fonction que vous visez.

  •  Repositionnez certains paragraphes. 
    • Si votre expérience professionnelle est présentée par chapitres de domaines d'activités, hiérarchisez-les en fonction de leur adéquation avec les besoins que vous ressentez de l'entreprise.
    • Si votre parcours professionnel est présenté chronologiquement, commencez par les expériences qui vont le plus intéresser l'employeur (les plus récentes ou les plus anciennes).
    • Si vous avez un CV par compétences, positionnez celles-ci par rapport aux besoins de l'entreprise.
  •  Développez certains paragraphes, minimisez-en d'autres.
    • Développez et précisez les formations ou les expériences ou les compétences   intéressantes pour cette entreprise.
    • Simplifiez les autres : dates, postes, entreprises uniquement.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Faites une candidature spontanée personnalisée

Personnalisez chaque partie de votre courrier ou de votre courriel à destination de la cible : la personne qui va le recevoir doit avoir l'impression qu'il ne s'adresse qu'à elle.

L'en-tête

Notez clairement vos coordonnées (adresse, mail, téléphone) : l'employeur doit pouvoir vous joindre facilement.

Comme à cette étape de recherche, le bon destinataire n'est pas forcément celui qui recrute au final, adressez-vous à celui qui est le plus à même d'apprécier votre profil et qui connaît les besoins du terrain au quotidien :

  • le responsable hiérarchique direct de votre métier (par exemple, le responsable production pour un poste technique, le responsable commercial pour un poste de secrétaire commerciale…) ;
  • recherchez son nom dans les annuaires professionnels ou même en appelant l'entreprise.

L'introduction

Captez l'intérêt de la personne qui vous lit.

  • Évitez les phrases bateaux comme « la renommée de votre entreprise ».
  • Ne parlez pas de vous, mais :
    • de l'entreprise, en évoquant une pub, un produit, un projet… (« depuis deux mois, vous faites paraître une publicité sur la qualité de vos produits… », « vous avez récemment créé un service de… ») ;
    • du secteur (« le secteur de… s'oriente de plus en plus vers… ») ;
    • d'un article (« un article de la presse mentionnait [citez le support] votre projet de développement sur… ») ;
    • de votre métier en pointant, si possible, une exigence que vous savez préoccupante (« le métier d'infirmière donne de plus en plus de place à l'écrit : traçabilité, dossier de soins, transmissions ciblées… »).

Le développement

Parlez de vous mais ne répétez pas votre CV.

  • Citez des expériences qui montrent en quoi vous répondez au besoin que vous avez cité dans l'introduction.
  • Exposez les résultats que vous avez atteints, comment vous avez contribué aux objectifs de l'entreprise ou de votre poste dans cette expérience.
  • Choisissez les expériences les plus significatives et valorisantes.

La demande d'entretien

Parlez du lecteur et de vous.

  • N'oubliez pas que vous n'écrivez pas pour postuler à un emploi mais pour obtenir un entretien : on ne peut pas vous employer à partir d'une lettre !
  • Choisissez l'une des propositions suivantes :
    • rester à la disposition de la personne qui vous lit, elle vous contactera ; vous relancerez 2 semaines après ;
    • prendre l'initiative d'appeler la personne dans quelques jours ;
    • proposer un choix de dates et d'heures.
Lire l'article Ooreka

La formule de politesse

Terminez par une formule de politesse simple et directe.

4. Soignez la présentation de votre écrit avant d'envoyer votre candidature spontanée

Un bon contenu ne suffit pas, votre écrit doit être bien présenté.

Rédigez une lettre

Si vous envoyez une lettre :

  • rédigez celle-ci à la main, sauf si votre écriture est déplorable ;
  • utilisez un papier blanc et propre ;
  • écrivez droit, en vous servant, si nécessaire, d'un guide-ligne ;
  • vérifiez qu'il n'y a pas de faute d'orthographe ou de grammaire ;
  • centrez votre texte dans la page, il ne doit pas être recroquevillé dans un coin ;
  • soyez précis :
    • employez les termes techniques utilisés dans le métier ;
    • quantifiez ce qui peut l'être (budget, nombre de pièces produits, délais…) ;
    • évitez les termes génériques (« beaucoup », « trop », « bien »…) ;
    • exprimez-vous au présent ou au futur, jamais au conditionnel.

Tapez un mail

Si vous choisissez de contacter l'entreprise par courrier électronique :

  • soyez précis et large dans l'objet (par exemple « Demande d'entretien ») ;
  • soyez plus bref que dans une lettre, il faut attirer l'œil et retenir l'attention :
    • employez les termes techniques du métier ;
    • donnez les informations essentielles concernant votre motivation (formation, années d’expérience, voire votre poste actuel/précédent si c'est le même que celui pour lequel vous postulez) ;
  • mettez votre lettre de motivation et votre CV en pièces jointes.
Lire l'article Ooreka

5. Suivez vos candidatures spontanées après envoi

Une fois votre candidature spontanée faite et envoyée, mettez en place un véritable suivi :

  • Conservez un double de la lettre et de vos recherches sur l'entreprise.
  • Conservez la réponse de l'entreprise.
    • Certaines formules laissent la porte ouverte : « Nous n'avons pas de poste vacant pour l'instant », « Nous conservons votre candidature ». Relancez dans quelque temps et demandez un entretien pour vous faire connaître en cas de poste vacant.
    •  D'autres formules ferment la porte : « Nous n'avons pas de poste correspondant à vos compétences ».
  • Dressez des fiches d'entreprise :
    •  nom de l'entreprise ;
    •  informations récoltées, besoins identifiés ;
    •  date d'envoi de la lettre, date de la réponse ;
    •  date de l'entretien ;
    •  résultat de l'entretien (informations fournies, ouverture du réseau, contact à poursuivre…).
  • Relancez les entreprises après une candidature spontanée. Certaines mettent du temps à répondre, relancez le mois suivant.
  • Après un entretien, envoyez une lettre de remerciements : cette pratique est très appréciée et peut motiver un recrutement.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Recherche d'emploi

Recherche d'emploi : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les offres d'emploi
  • Des conseils sur la candidature et l'entretien d'embauche
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider