Trouver un travail sans diplôme

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Trouver un travail sans diplôme

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Une idée, trop souvent répandue, dit que sans diplôme, pas de travail. Regardez autour de vous, parmi vos amis, dans votre famille, dans votre vie quotidienne, interrogez-vous… Qui a un diplôme ? Et qui a une profession où le diplôme est légalement obligatoire ? Moins de personnes que vous ne le supposez.

Le chômage n'est pas une fatalité pour les personnes qui n'ont pas de diplôme. Vous pouvez vous orienter vers les filières qui recrutent, suivre une formation qualifiante en alternance ou préparer une VAE. Il suffit d'être motivé et de frapper aux bonnes portes !

Voici comment trouver un emploi sans diplôme.

1. Faites votre CV

Vous êtes jeune, vous n'avez pas obtenu votre diplôme ou vous êtes sorti très tôt du cursus scolaire en étant en échec. Ou bien vous êtes plus âgé et, bien que sans diplôme, vous avez déjà de l'expérience. Que vous soyez dans l'une ou l'autre de ces situations, suivez la même méthode en développant les expériences que vous avez déjà eues.

Faites un bilan de votre expérience

  • Notez le niveau de votre formation scolaire : niveau CAP, baccalauréat…
  • Listez tout ce que vous avez fait jusqu'à présent et qui vous a permis de développer des compétences :
    • Les savoirs et savoir-faire acquis à l'école, malgré l'échec au diplôme : en cours dans les matières pratiques (les méthodes, les techniques, les outils), en stage, en TP. Si votre cursus est technique, développez tout ce que vous avez appris et fait.
    • Les savoir-faire et savoirs développés dans vos emplois saisonniers ou en cours de scolarité si vous en avez eus.
    • Les savoir-faire que vous avez pu développer chez vous : restauration d'une maison, réalisation d'un site Web, garde d'enfants, cuisine pour des repas de famille, couture, etc.
    • Les savoir-faire et savoirs que vous avez acquis dans des activités extra-professionnelles : vie associative, culturelle, sportive, etc.
  • Listez également tout ce qui peut être intéressant pour un employeur :
    • les langues que vous parlez ;
    • les logiciels que vous connaissez ;
    • quelques centres d'intérêt, s'ils sont valorisant pour votre recherche d'emploi et mettent en avant des qualités telles que la concentration (jeux de stratégie, lecture), l'aptitude relationnelle, la créativité, le sens de l'esthétique (activités artistiques), la force, l'endurance (sport), etc. ;
    • vos permis.
  • Notez quelques qualités personnelles : rigueur, disponibilité, ponctualité, écoute… Trouvez les mots qui vous correspondent, soyez honnête.

Construisez votre CV

  • Commencez par la rubrique « Formation »  et précisez votre niveau.
  • Poursuivez avec la rubrique « Expériences » ou « Compétences » :
    • Précisez la date et la durée de chaque expérience : période scolaire, stages, emplois saisonniers ou autres, périodes d'investissement associatif…
    • Regroupez tous les savoir-faire et savoirs que vous avez listés plus haut, soit chronologiquement, soit par groupes de compétences.
  • Ajoutez une rubrique « Autres compétences ».
  • Terminez par trois qualités.

CV

Article

Lire l'article Ooreka

2. Développez votre réseau professionnel

Développer son réseau est le meilleur moyen de trouver un emploi :

  • Au cours de votre formation, vous avez eu affaire à plusieurs interlocuteurs de votre secteur : les maîtres de stage, les enseignants, les fournisseurs, les intervenants extérieurs, les collègues de classe.
    •  Listez-les. Recherchez leurs coordonnées et contactez-les, muni de votre CV.
    • Demandez-leur un entretien et non un emploi : le but est de montrer votre motivation et de solliciter leur aide et leurs conseils. Ils peuvent, même s'ils n'ont pas d'emploi à vous proposer dans l'immédiat, vous ouvrir leur réseau, et également penser à vous à la moindre piste. N'oubliez pas de dire à chacun le type d'emploi que vous recherchez.
    • Multipliez ces rendez-vous.
    • Rencontrez les personnes qu'ils vont vous conseiller. En étant ainsi recommandé, vous multipliez les chances de trouver un emploi.
  •  Faites de même avec les personnes de votre réseau personnel (amis, famille, commerçants, voisins, membres de votre association, collègues du sport…). Chacune de ces personnes connaît elle-même une multitude de gens, sans même parfois le savoir ! À vous d'orienter la recherche de contacts.
  • Faites des candidatures spontanées à tous les employeurs de secteur qui vous intéresse.
  • Répondez aux annonces.
  • Allez à la mission locale si vous avez moins de 25 ans et dans des associations d'aide à la recherche d'emploi si vous êtes plus âgé (les groupe de cadres à la retraite sont intéressants, renseignez-vous à Pôle Emploi).
Télécharger le document Ooreka

3. Orientez-vous vers les filières qui recrutent sans diplôme

Si vous avez une formation généraliste, vous pouvez également vous tourner vers les secteurs qui emploient sans diplôme : la logistique, l'hôtellerie, la restauration, la protection de l'environnement, le commerce et la grande distribution, les services à la personne, les transports si vous avez le permis, certains postes d'opérateur en industrie, la sécurité, le bâtiment, le Web, le numérique.

  •  Repérez les secteurs qui vous intéressent.
    •  Réorganisez votre CV en mettant en avant les expériences et savoir-faire se rapprochant des compétences correspondant au secteur ciblé.
    •  Adoptez la même technique de développement de votre réseau professionnel qu'en étape 2.
  • Inscrivez-vous dans les entreprises d'intérim. C'est un bon moyen d'acquérir de l'expérience et des compétences. De plus, maintenant, elles proposent également des CDI. Ne vous contentez pas de déposer votre candidature. Passez régulièrement, faites-vous connaître.
  • Fort de vos compétences, vous pouvez également créer votre entreprise. Attention, il va falloir trouver des clients ! Vous n'avez pas de statut de salarié, mais pouvez par exemple être rémunéré en droit d'auteur, par commission ou encore en chèque emploi-service pour des services à la personne.
Consulter la fiche pratique Ooreka

4. Formez-vous

Malheureusement, le marché du travail français valorise encore beaucoup le diplôme. Tout n'est pas perdu pour autant ! Vous avez encore la possibilité de vous former :

  • Envisagez de reprendre une formation qualifiante : contactez Pôle Emploi et la mission locale.
  • En cours d'emploi, les employeurs vont vous former. Certains vous ouvriront des formations qualifiantes. Vous bénéficierez également de droits à la formation que vous pourrez utiliser pour suivre une formation diplômante par le biais de Fongecif, par exemple.
  • Formez-vous en alternance par l'apprentissage si vous êtes jeune.
  • Bénéficiez, si vous avez de 16 à 25 ans, du dispositif « Ma seconde chance » pour repasser un diplôme.
  • Et, si l'idée de reprendre la route de l'école vous donne des boutons, attendez quelques années (1 an effectif d'activité continue ou non) et montez un dossier de VAE (validation des acquis de l'expérience) qui vous permettra d'accéder à un diplôme.

Bonne chance !

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Recherche d'emploi

Recherche d'emploi : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les offres d'emploi
  • Des conseils sur la candidature et l'entretien d'embauche
Télécharger Mon Guide