3 temps pour gérer son stress en entretien

À jour en Juin 2018

Écrit par les experts Ooreka
3 temps pour gérer son stress en entretien

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Que ce soit par manque d'expérience ou parce que vous désirez vraiment ce travail, l'entretien d'embauche est souvent une expérience stressante.

Voici quelques clés pour comprendre les mécanismes du stress et le faire redescendre, afin de mieux gérer son stress en entretien.

Comprendre son stress pour mieux le gérer

Avant de symboliser une étape importante qui déterminera bien souvent un changement dans votre vie, un entretien est avant tout une évaluation de votre personnalité qui se retrouvera ainsi jugée, voir menacée.

C'est cette menace qui va stimuler le système immunitaire de votre corps qui réagira de diverses manières : mains moites, rougeurs, tremblements, etc.

Ainsi le stress est une réaction normale, voire bénéfique puisqu'elle indique au cerveau qu'il faut s'adapter à cette situation nouvelle.

1 Combattez le stress grâce à une bonne préparation de l'entretien

Le stress augmente souvent bien avant l'entretien. De même, gérer son stress demande d'adopter les bons réflexes bien avant l'entretien.

Ayez une bonne hygiène de vie

Pour vivre sereinement à l'approche de votre entretien :

  • Faites du sport pour évacuer la tension.
  • Pensez à bien manger.
  • Évitez de veiller tard la veille de l'entretien.

Préparez votre entretien

Pour n'avoir aucune mauvaise surprise le jour J (ou le moins possible !) :

  • Pensez à l'avance aux points que vous allez aborder lors du face-à-face.
  • Mettez l'accent sur vos points forts. En plus de vous distinguer des autres, cela vous permettra de prendre confiance en vous.
  • Soyez positif : faites de vos points faibles une marge d'évolution future.
  • Anticipez les questions pièges (celles de votre CV par exemple) pour rester maître de la situation.
  • N'hésitez pas à vous lancer dans une ou plusieurs séances de relaxation.

2 Maîtrisez votre stress pendant l'entretien

Une fois face à votre potentiel futur employeur, il s'agira moins de combattre activement son stress que d'éviter à tout prix qu'il n'augmente. Pour cela :

  • Pensez à bien respirer.
  • Soutenez le regard de votre interlocuteur au risque de bloquer la conversation.
  • Ne soyez ni avachi, ni trop raide.
  • Concentrez-vous sur ce que votre interlocuteur dit.

Bon à savoir : lors d'un entretien, 55 % du message passe par le non-verbal (mimiques, postures), 38 % par le para-verbal (ton de la voix principalement) et seulement 7 % par le langage.

Au final, nourrissez-vous de votre stress et n'oubliez pas qu'une attitude désinvolte et nonchalante est bien plus pénalisante.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !