Lettre de refus de candidature

À jour en Juin 2018

Écrit par les experts Ooreka
Comment rompre un contrat d'apprentissage

Vous souhaitez trouver un emploi très rapidement, vous avez donc consulté diverses offres d'emploi et envoyez plusieurs candidatures.

Cependant, ces dernières sont restées sans réponse ou vous avez reçu des lettres de refus de candidature.

Pourquoi une lettre de refus de candidature ?

Il existe différentes lettres de refus de candidature :

  • la lettre de refus de candidature, suite à une offre d'emploi ne débouchant pas sur un entretien,
  • la lettre de refus de candidature, suite à une candidature spontanée,
  • la lettre de refus de candidature, après un entretien.

Dans tous les cas, ne vous découragez pas et restez motivé. Ne classez pas ces dernières sans suite et cherchez à comprendre et à analyser chaque refus.

  • Avez-vous sélectionné les bonnes annonces par rapport à votre profil ?
  • Il est peut-être nécessaire de retravailler votre CV et votre lettre de motivation pour attirer l'oeil des cabinets de recrutement.
  • Votre candidature est peut-être inadaptée au poste à pourvoir.
  • Dans certains cas, la lettre de refus de candidature peut-être liée à la discrimination à l'embauche (nom de consonance étrangère, couleur de peau).

Lettre de refus de candidature après un entretien

Vous venez de recevoir une réponse négative suite à l'envoi de votre candidature du style « Pour faire suite à notre entretien, nous avons le regret de vous informer que nous ne pouvons donner suite à votre candidature malgré l'intérêt qu'elle présente.... » ; sans savoir pourquoi votre candidature n'a pas été retenue (points positifs et/ou négatifs de cette dernière).

Sachez que cela peut être un mal pour un bien. De ce fait, n'hésitez pas à reprendre contact avec le recruteur pour en savoir plus sur le rejet de votre candidature.

Comment recontacter le recruteur ?

Il est conseillé d'attendre quelques jours pour recontacter le recruteur afin de comprendre pourquoi votre candidature n'a pas été retenue.

Prendre également du recul, permet de faire un point personnel sur son entretien et de rassembler les éléments nécessaires pour obtenir les réponses à vos questions.

Avant de contacter le recruteur, il est indispensable de bien préparer une liste des questions que vous souhaitez lui poser.

  • Pourquoi mon profil ne correspond-il pas au poste à pourvoir ?
  • Est-ce ma formation, mes compétences, ma personnalité, etc. ?

Une fois ces informations collectées, vous pourrez contacter le recruteur. L'outil le plus adapté pour reprendre contact est l'entretien téléphonique.

Pour que le recruteur puisse se souvenir rapidement de vous, vous lui transmettrez :

  • l'objet de votre demande,
  • l'offre pour laquelle vous aviez postulé,
  • et la date de votre entretien.

Faites-lui comprendre qu'il est utile pour vous, de savoir « ce qui a pêché » dans votre entretien afin de vous améliorer et de mieux vous vendre lors d'un futur entretien d'embauche.

  • Dites-lui aussi que vous ne contestez en aucun cas sa décision.
  • Restez toujours courtois, l'entretien doit se dérouler sans animosité de votre part. Si le recruteur n'a pas le temps de converser avec vous, demandez-lui à quel moment vous pouvez le joindre sans le déranger.

Qu'apporte cette démarche ?

Cette démarche peut vous permettre de repositionner vos recherches et votre stratégie. Les explications et les conseils du recruteur seront donc très utiles, ils vous permettront aussi d'éviter de commettre les mêmes erreurs

Quelles sont les erreurs que vous auriez pu commettre ?

  • Un entretien mal préparé avec une faiblesse de présentation à l'oral,
  • votre façon de communiquer : votre attitude, votre look, votre diction,
  • la candidature n'était pas en adéquation avec le poste à pourvoir,
  • ou vous êtes surdiplômé par rapport au poste visé.

Le plus important est que ces éléments soient constructifs et vous aident à progresser dans vos recherches d'emploi.

La réponse du recruteur vous permettra de dédramatiser la situation et de répondre à un échec par un acte positif.

Cette démarche montrera également au recruteur que vous êtes motivé et persévérant, cela lui permettra de se souvenir de votre intérêt pour le poste. Vous aurez tout à y gagner en laissant une bonne impression derrière vous.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !