Emploi handicap

À jour en Juin 2018

Écrit par les experts Ooreka

Soyez persévérant pour trouver un emploi. Construisez avec méthode votre plan d'action pour être contacté plus facilement par les cabinets de recrutement.

Qu'est-ce que l'emploi handicap ?

Jeune femme en fauteuil roulant au travail

C'est un système de non-discrimination à l'embauche où toute personne a des droits et des chances face à la recherche d'emploi.

De ce fait et pour l'égalité de traitement pour tous, les employeurs du secteur privé et du secteur public doivent prendre des mesures appropriées afin de permettre aux travailleurs handicapés de :

  • pourvoir à un emploi correspondant à leur qualification ;
  • pouvoir effectuer des formations selon leur besoin.

Emploi handicap : que dit la loi ?

Toutes les entreprises de plus de 20 salariés, qu'elles soient publiques ou privées, ont l'obligation d'employer à temps complet ou à temps partiel des travailleurs handicapés et autres bénéficiaires de l'obligation d'emploi dans la proportion de 6 % de l'effectif total des salaires (articles L. 5212-1 à L. 5212-5 du Code du travail).

L'entreprise est donc contrôlée chaque année par l'Administration. Si l'entreprise n'a pas atteint le taux d'emploi, elle se verra dans l'obligation de verser une contribution financière à un fonds dédié pour le développement de l'insertion professionnelle chargé de la collecter, à savoir :

  • Agefiph pour les entreprises du secteur privé ;
  • FIPHPH pour le secteur public.

Qui est concerné par l'emploi handicap ?

Dans le cadre du travail, toute personne handicapée a le droit :

  • d'accéder au savoir (formation) ;
  • d'occuper un emploi ;
  • d'évoluer professionnellement.

Les bénéficiaires de l'obligation d'emploi sont :

  • les personnes ayant une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé délivrée par la CDAPH (ex Cotorep) ;
  • les accidentés du travail ou victimes de maladie professionnelle dont l'incapacité permanente est au moins égale à 10 % et titulaire d'une rente ;
  • les titulaires d'une pension d'invalidité et dont l'invalidité réduit au moins de 2/3 leur capacité de travail ou de gain ;
  • les pensionnés de guerre ou assimilés (veuves de guerre, orphelins de guerre, sapeurs-pompiers) ;
  • les titulaires de la carte mobilité inclusion mention « invalidité » (ou de l'ancienne carte d'invalidité en cours de validité) ;
  • les titulaires de l'allocation adulte handicapé (AAH).

Emploi handicap : qu'est-ce que Cap emploi ?

Des conseillers de Cap emploi sont à l'écoute et aident les personnes reconnues handicapées, inscrites ou non à Pôle emploi, pour :

  • un accompagnement spécialisé :
    • définition d'un projet professionnel ;
    • formation ;
  • faciliter leur embauche et leur intégration dans les entreprises du secteur public et privé :

Chaque personne handicapée a un référent unique tout le long de son parcours.

Formation des travailleurs handicapés

Beaucoup de demandeurs d'emploi handicapés n'ont pas le niveau BAC, ce qui représente environ 60 % des demandeurs d'emploi.

L'Agefiph

L'Agefiph ouvre l'emploi aux personnes handicapées et propose des formations aux demandeurs d'emploi. Son principal objectif est que les personnes en situation de handicap acquièrent les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer un métier et accéder à un emploi.

L'Agefiph propose :

  • le financement du coût pédagogique de la formation nécessaire dans le cadre d'un parcours d'accès à un emploi ;
  • le financement d'une formation aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) ;
  • le financement au permis de conduire en lien direct avec l'emploi et lorsque l'activité professionnelle l'exige.

Tous ces projets de formation individuels doivent s'inscrire dans un parcours d'insertion et faire l'objet d'une validation préalable par l'organisme accompagnateur (CAP emploi – Pôle emploi). Des conseillers Pôle emploi sont à l'écoute et à la disposition des travailleurs handicapés pour établir le dossier.

Ces aides sont financées selon le type d'action, l'Agefiph finance la totalité du coût ou le cofinance avec la région, l'État, les collectivités territoriales ou Pôle emploi.

Depuis le 23 avril 2018, l'Agefiph a renforcé son offre de services auprès des employeurs et des travailleurs handicapés. Tout employeur, qui embauche une personne handicapée et qui a la volonté de maintenir un salarié handicapé à son poste, a la possibilité de bénéficier de nombreuses prestations d'accompagnement délivrées par les délégations régionales de l'Agefiph.  

À​ noter : les modalités d'attribution de ces différentes aides (bénéficiaires, démarches, montant, durée, règles de cumul, etc.) sont précisées sur www.agefiph.fr.

Le FIPHFP

Le FIPHFP propose aussi des aides financières pour l'employeur et le travailleur handicapé.

Emploi handicap : la reconnaissance du handicap

La reconnaissance du handicap permet aux personnes handicapées de bénéficier d'avantages pour trouver un emploi et le conserver.

Voici les avantages :

  • un meilleur accès à l'emploi ;
  • un accompagnement ou aménagement de la vie au travail ;
  • l'entreprise se doit de répondre à son obligation d'emploi de travailleurs handicapés selon la loi ;
  • bénéficier des différentes aides aux personnes handicapées ;
  • bénéficier du « dispositif d'emploi accompagné » comportant un accompagnement médico-social et un soutien à l'insertion professionnelle (en vigueur depuis le 1er janvier 2017).

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !