Bilan de compétences

À jour en Juin 2018

Écrit par les experts Ooreka

Plusieurs solutions sont à votre service pour un retour à l'emploi réussi !

Bilan de compétences

Le bilan de compétences, la validation des acquis de l'expérience (VAE), l'évaluation de compétences et les formations Pôle emploi vous aident à trouver un emploi plus rapidement ou tout simplement faire un point sur votre carrière professionnelle.

Le bilan de compétences n'est pas là pour vous juger, mais plutôt pour vous aider.

Qu'est-ce qu'un bilan de compétences ?

Vous souhaitez retrouver un emploi rapidement ou changer d'orientation professionnelle, le bilan de compétences vous permet d'effectuer un récapitulatif de :

  • vos expériences passées,
  • vos compétences,
  • vos connaissances,
  • votre savoir-faire et savoir-être.

C'est une étape importante dans votre vie qui vous permettra de mieux rebondir pour construire votre avenir professionnel.

Comment se déroule un bilan de compétences ?

Ce sont souvent des cabinets de recrutement ou des cabinets spécialisés qui sont agréés et qui effectuent un bilan de compétences.

Lors d'un entretien avec un conseiller, vous ferez un point ensemble de vos points forts et vos points faibles ainsi que de vos attentes futures pour bâtir votre avenir professionnel.

Le bilan de compétences a pour principal objectif de rechercher un emploi en adéquation avec vos perspectives d'évolution et de recherches d'emploi, votre savoir-faire et votre expérience professionnelle.

Le bilan de compétences se déroulera donc en trois étapes :

  • une étape préliminaire qui permettra de définir vos besoins ;
  • une étape d'investigation qui analysera vos principales motivations, définira vos compétences et déterminera vos possibilités d'évolution professionnelle ;
  • une étape de conclusion pour construire un projet professionnel réaliste.

Un document récapitulatif détaillé vous sera remis à la fin de l'évaluation. Cette synthèse est confidentielle sauf avis contraire de votre part.

Quand fait-on un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est souvent effectué lors :

  • d'un changement d'orientation professionnelle pour mieux se projeter dans l'avenir,
  • d'un licenciement : le bilan de compétences peut être négocié lors de ce dernier, l'employeur pouvant prendre à sa charge l'aspect financier du bilan ;
  • vous avez fait le tour de votre métier, vous n'avez plus de perspectives d'évolution, vous souhaitez repartir motivé et de l'avant ;
  • vous venez d'avoir une promotion, avant votre nouvelle prise de fonction, vous souhaitez connaître quels nouveaux savoirs vous devez acquérir.

Tous les salariés et les demandeurs d'emploi peuvent bénéficier d'un bilan de compétences.

Le bilan de compétences pour les salariés

Le bilan de compétences peut être à l'initiative de l'employeur ou du salarié qui demande un congé pour effectuer un bilan de compétences.

Quelles sont les formalités pour bénéficier d'un congé de bilan de compétences ?

Le salarié doit en informer par écrit son employeur en indiquant les dates et la durée du bilan ainsi que les coordonnées précises de l'organisme agrée.

  • Cette demande sera adressée l'employeur au moins 60 jours avant la date du premier entretien.
  • Votre employeur dispose d'un délai de 30 jours pour accorder ou reporter (dans la limite de 6 mois) le congé de bilan de compétences.
  • Sachez que l'entreprise est en droit de refuser le congé de bilan de compétences pour non-respect des conditions d'ouverture des droits au congé.

À savoir : l'OPACIF (Organisme Paritaire Agrée au titre des Congés Individuels de Formation) peut prendre en charge une partie des dépenses relatives à ce congé si vous en faites la demande auprès de celui-ci.

Quelles sont les conditions à remplir ?

Certaines conditions sont à remplir pour bénéficier d'un congé de bilan de compétences, à savoir :

  • pour les salariés en CDI  : activité salariée d'au moins 5 ans (et d'au moins un an dans l'entreprise actuelle),
  • pour les salariés en CDD  : activité salariée d'au moins 24 mois durant les 5 dernières années (dont 4 mois au cours des 12 derniers mois),
  • pour les intérimaires  : activité salariée d'au moins 5 ans (6 084 heures) dont au minimum 1 600 heures au cours des 18 derniers mois dans l'entreprise auprès de laquelle vous effectuez votre demande, ou 3 200 heures d'intérim sur les 36 derniers mois dont 1 600 heures dans l'entreprise auprès de laquelle vous avez effectué votre demande.

Le bilan de compétences pour les demandeurs d'emploi

Les demandeurs d'emploi peuvent aussi bénéficier d'un bilan de compétences approfondi sur une durée de 6 semaines. Celui-ci est entièrement gratuit.

  • C'est votre conseiller Pôle emploi qui vous mettra en contact avec un organisme agrée pour effectuer ce bilan de compétences qui sera orienté vers des objectifs réalisables sur un avenir proche.
  • Il permettra d'identifier les emplois et les métiers qui correspondent le mieux à vos besoins et à celui des entreprises.

Il existe aussi d'autres types d'évaluation pour mettre en adéquation votre profil par rapport au poste à pourvoir et aux compétences recherchées par les entreprises.

Ces autres évaluations beaucoup plus concrètes ont pour mission de cibler des métiers bien spécifiques, ce sont :

  • L'évaluation des compétences et des capacités professionnelles (ECCP)  : vous utilisez des matériels spécifiques à votre métier et vous êtes en situation professionnelle reconstituée ;
  • L'évaluation en milieu de travail (EMT)  : vous souhaitez découvrir un autre métier, vous réalisez des tâches concrètes lors d'une mise en situation réelle dans une entreprise ;
  • L'évaluation en milieu de travail préalable au recrutement (EMTPR) : vous faites valoir vos compétences par rapport à une offre déposée à Pôle emploi, vous êtes sous la responsabilité d'un tuteur.

Pourquoi faire un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences apporte une meilleure connaissance de soi et de l'environnement ainsi que des possibilités professionnelles qui s'offrent à vous.

Il permet de donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle en :

  • reprenant ses études,
  • entreprenant une démarche de VAE (validation des acquis de l'expérience),
  • créant sa propre entreprise.

Tous les individus effectuant un bilan de compétences n'auront pas les mêmes attentes, cependant cela apportera à chacun :

  • une confiance en soi renforcée,
  • une autre image du rapport au travail,
  • la construction d'un projet professionnel clair et réaliste.

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !